Bienvenue sur le Blog du Pulaagu

17 février, 2008 - Envoyé par Ibrahima SARR - 39 Commentaires - Lu 33 686 fois.

isarrJe reviens encore vers vous, cette fois-ci dans la langue de Molière pour vous proposer de débattre sur le thème du Pulaagu. Depuis son  (re)-lancement en août 2007,  Pulaagu.com a largement dépassé nos espérances en matière de visites et d’engagement de la part des internautes de toutes origines. Il y avait, certes une soif de ressources numériques en pulaar fulfulde sur la toile, mais le besoin de communiquer avec les autres Fulɓe vivant dans différents pays où l’on prononce quotidiennement le fameux « mbiyi-mi, wiyi-mi e wiyimaa-mi »  était devenu on ne peut plus impérieux! De ce fait, il est normal que nous essayions de ratisser encore plus large dans le but d’impliquer encore plus de monde dans la construction du cyber-pulaagu. Il est vrai que nous avons souvent tendance à attendre que les autres construisent un grand « chez eux » pour venir nous y installer et vivre dans le plus illusoire des conforts que l’on appelle « francophonie ».  

Tant mieux si la langue de Molière nous persmet de débattre du « about » du pulaar comme le diraient les anglo-saxons, mais nous ne sauront nous satisfaire de cela pour des raisons évidentes: nous ne devons pas néglier la construction d’un petit « chez nous », plus petit mais plus confortable et plus digne. Si vous soupçonnez une dimension sarcastique et ironique dans mes propos, vous avez probablement vu juste: je ne peux supporter que l’on se contente de vivre excusivement dans la langue des autres. Nous autres « intellectuels » sommes parmi les plus négligeants et blazés par la construction de cet incontournable petit « chez nous » par l’apprentissage de la lecture et de l’écriture de la langue pulaar/fulfulde. C’est connu de tous, si le pulaar est ce qu’il est aujourd’hui, c’est grace à des intellectuels arabophones qui ont eu une vision depuis le pays des Pharaons! Cette vision, nous la devons à ceux qui ont tracé cette voie indélébile depuis Le Caire et dont certains sont encore sur toutes les lèvres à longeur de journée dans le milieux des « ngenndiyaŋkooɓe ». Je veux parler des Yero Dooro et autres érudits qui sont restés dans l’ombre.

Aujourd’ui, nous avons le cyber-espace pour nous retrouver, lire, écire, philosopher aussi bien en fulfulde qu’en français. LE BLOG DU PULAAGU est tout simplement votre petit « chez » provisoire car à mon sens, le grand « chez nous » est en fondement et s’érige inexorablement vers le firmament du progrès.  A vous les Hommes extraordinaires, les artistes, les scientifiques, les étudiants, je vous lance cet appel pour venir vous installer dans votre espace, le notre.

Je vous souhaite bon vent!

Ibrahima SARR

Share

Envoyé le: 17 février, 2008

Sous la catégorie: NOTRE BLOG

39 commentaires

Caam Adama Alasan

13 mai 2010 à 14:12    


Mbodo yettu ma e ngoo miijo moyyo,yoodngo,seniingo,yannjungo,ngo fototaako e ngardude.Balle ma timmii seydi Saar.Janngube demngal ngal fof so mbadii no mbad-daa ni,mo woni kala addii ko jogii ko e hoyre mum,hay demngal gootal e aduna he dadataa en.
Kibbondiren balaba men,bamten demngal men.
Aadama Caam.
On njaaraama!!

usumaan idi sal

2 juillet 2010 à 18:49    


ko weltaare nde alla donde haadi e duwawuuji nagaade geno towdo yo yettin faandaare

saydu saar

8 août 2010 à 17:44    


Félicitation! Voila ce dont les peuls ont besoin aujourd’hui! Un espace d’échanges d’idées, de réflexions,d’analyses, d’instructions et d’informations.Oui,Seydi Sarr nous avons notre chez et c’est à nous de l’entretenir et l’enrichir. J’espère que que bibbe fulbe repondront en masse. Merci pour tout

dia

8 août 2010 à 20:42    


Tres bon travail. Gollé déé njoodi. Je suis prêt. a collaborer notamment le développement d’une appplication mobile pour Pulaagu, pour davantage atteindre les gens

Boubacar Kandé

8 août 2010 à 22:19    


Je suis convaincu que Feu Tidiane Hane est heureux dans sa tombe en sachant que le blogpulaagu existe; je vous félicite vous Ibrahima Sarr je suis un admirateur de Tidiane Hane et dans bien de ses cassette que j’écoute il vous cite alors bandirawo vous qui êtes dans le domaine de la communication je vous exhorte à continuer cet oeuvre magnifique; Comme je dis si Allah Wadima Poulo wadima kadi diouldo anné a malama donc Hénène ko ène malabé.

Ibrahima Sarr

20 août 2010 à 16:40    


Merci à tous chers amis,
C’est un devoir pour nous tous de relever le défi du développement de l’Afrique, qui passe forcément par l’utilisation de nos langues.
Mais la tâche st rude car nous sommes trop formatés à la pensée et langue française, anglaise, j’en passe… Mais qui ne commence pas ne finira pas et c’est bien cela l’esprit derrière le travail que nous faisons en pulaar/fulfulde.
N’attendons pas, apprenons à lire et à écrire dans nos langues.
Rendez-vous sur Pulaagu.com (www.pulaagu.com)

bocar

22 septembre 2010 à 21:55    


Mes felicitatios a mes chers amis mes encouragements.

BA BOCAR ADAMA

22 septembre 2010 à 22:02    


MES FELICITATIONS

Ibrahima Abdoulaye Watt

21 octobre 2010 à 15:06    


je suis fier de votre initiative pour l’ouverture, le partage des connaissances et l’engagement infaillible de promouvoir le Puulagu et le Pulaar.
A bientôt
James WATT Cuubalel Law

hajji sall gamaaji

11 janvier 2011 à 1:48    


en calmini pulaagu kala en beltiniimi rennde go kala dental woni doole lenol

Suleymaan DEM mo Jamaa Alwaali

23 janvier 2011 à 14:29    


Mi weltiima e yiyde 6id6e ful6e ee ndee doo rogere ina yubbi ina senii ina hawri e sunna yo allah wallitir cellal

MAMOUDOU SOW

1 février 2011 à 19:50    


sow mamoudou to leydi gaban mbodo welti mbodo yetti alla haanofeewi mbodo jaarno on mbodo du oo yo alla waltir cel lal on njaarama sow mamoudou

Ngaide Sada

26 février 2011 à 21:09    


Merci seydi Saar
Ton appel est émouvant, et j’espère qu’il ne tombe pas dans des oreilles sourdes. La langue sera ce que nous en ferons. Le retard que nous connaissons en matière technique est tellement grand qu’il faut pour le moment marcher avec des béquilles, c’est à dire nous appuyer sur des langues qui ont fait leur preuve dans l’utilisation des concepts. Le complexe ne doit pas nous pousser néanmoins à chercher à réinventer la roue. Je vois par-ci par-là des personnes qui cherchent à créer des mots pour la seule raison qu’ils veulent faire local. Alors que même l’anglais, aujourd’hui la langue la plus parlée dans le monde(enfin je crois, si on ne parle pas des chinois)emprunte à d’autres langues des mots et des concepts. J’ignore si c’est le besoin qui crée la nécessité ou l’inverse, mais je suis sûr que en l’utilisant qu’on améliore l’outil.
A jarrama golle ma ne peewi.

aadama dikko

21 mai 2011 à 20:52    


salut je suis membre du national Tabital pulaaku Burkina et decelui souscommission nationale du fulfulde. nous organisons a Djibo-sahel burkina du 31 mai au 3juin11 des journées du pulaaku .je sera heureux de les accueillir àdjibo pour la grandeur des haalpulaar. alla wallu en! en ciina ful6e njannga ,pina golla.

Samba Sy

29 août 2011 à 5:33    


Ceerno Ibrahiima SAAR mi welitiima e golle ɗe ngollanɗa Pulaangu .Gila e mbaɗata e wolre PULAAGU haa geɗe naftooje binndol pulaar gilaɗo sattuno haa wonti jullude lacciri e kosam Hayi Sammba Siih gaynaako ena waawi awtaade waɗa ɗuum ngaande Ordinateur mum janngaani taraani seydi SARR mi yiiɗiino heɓde noddirgelma wonto njiyanooomi ɗuum miɗa weltii e golle ɗe ngollataaɗe no feewi sanne miin njeyaami Muritani to wii’etee Buutannda ngonmi ko Dowlaaji demnduɗe Amerik cidel am 1513 282 9882 a jaraama

aliou sarr

29 août 2011 à 18:41    


min mbeltiima yo allahu naaw golle de yeeso

aliou hamet sarr to dimaat jeery

29 août 2011 à 18:45    


nous somme tellement content de vous …..on jarama yo allah mbamtu pulaar

usmaan malal sih

12 janvier 2012 à 19:44    


Ibrahiima baaba am fulbe mbeltiima emin mbiya yo allahu aynu reena wuro eladde golle maa njoodi so min udditii palanteeje gayaale pinal e bamtaare yon ta hannde min njiya mammadu samba joop min njiya saydu kan min njiya kodda neene alfa aali jaara en won ko leydi moofti kono allah yettama won ko addi ko nafata yo allahu wallu wuurna ko juuti nguurndam ibrahiima malal saar e hono makko en e kala daraniido lenol ngol

belly saar

19 mars 2012 à 16:17    


saar ibraahiima kaa gorko jomgilli keewdo pinal suka mo hakkile mawdo ganndudo caggal yoo alla hebbin hono mada en yaaron ko neene maada horsini pulaagu aamiin belly saar jowitiido e piindi pulaar

fatimata

8 août 2012 à 2:11    


yo allahou beydou ho no mone

Dr. DIALLO Salif Samba

4 novembre 2012 à 0:47    


Toutes mes félicitations mon cher frère.Je viens de découvrir ce site et je suis très ému. Toutes mes félicitations et bonne continuation.

Ibrahima SARR

4 novembre 2012 à 14:57    


Merci mon cher frère Dr Salif Diallo. C’est un grand plaisir de t’accuellir sur notre blog. « Takkere moñolde » Salif Sammba Diallo, comme le disait mon cher papa Samba Salif! A bientôt…

Dia

13 décembre 2012 à 5:16    


A l’heure de la mondialisation ou tous les peuples se replient dans leurs identités culturelles, il est plus que nécessaire de valoriser notre patrimoine culturelle et historique, tout en restant des fulbés de notre epoque, à l’image du formidable guendyanké,Ibrahima Sarr, qui ne cesse de s’activer pour l’émancipation de la langue fulfuldé. Neanmoins je refuse les nguendyankoobé nostalgiques qui pensent qu’etre poulho, c’est de s’enfermer dans un passé mythique. Revendiquer notre patrimoine historique est une chose, mais savoir puiser de ce patrimoine pour evoluer dans un monde de competition technologique en est une autre. Je suis etudiant en anthropologie, et je fais mes recherhes sur les fulbés residants à Mantes la jolie, je m’excuse d’avoir mis la charrue avant les boeufs. Toutes personnes qui pourrait m’aider dans mes recherches peut m’ecrire via mn compte facebook: Negro’s Spirituel Dia, à partir de la nous pouvons echanger de numero. Yo Allah nawrou gédédé yéésso. Longue vie à Sarr!!!

belly saar jowitiido e piindi pulaar

18 décembre 2012 à 21:09    


manoore nde ko aan woodani saar. ko ceekoowo basalal yaltina heen abbere,min njettirtuma. mbido heewi wiidema ko aan wostaa 10 neenemaada wii jabaani seydi saar. woto yaaw janngo saa yiyaaka hami suudo leyi inndemaada maggiataa, yejjittaake, dommbaay yam.ko weltaare am hebidoon mi mantumaa mi hersirtaa seydi saar.

SILYE HAMADY BA NIABINA

16 février 2013 à 13:30    


KO DO TAN WELAMA HADAN TAMI YO ALLA JUUNNU NGURNDAM MA WADDAHEN CELLALL KO NI KAY WONI DENTAL KO BULNADE E NEENUDE HA BIBE LENOL MA NJIYA HEN KOYE MUMEM NAFTORO HA LENOL GOL YETTO TO FOTI YETTAADE DO

gelongal gamadji saare

13 mars 2013 à 16:09    


jaaraama on beltanaama no feewi kono so alla jabi le 13et 14 ko siiyar ngenndiyanke men hoono elimaane gamadji saare alhadji tijjaane gorko gamadji bo hay gooto wiiyata holto gollalalno wadde aadi men ko 13 te 14 taw ko gamadji saare walla kala doo aade woni yo neldu duuwawa tan maaa yette so weeli alla on njaaraama ko AVRIL 2001 haa AVRIL 2013 wadde ko codda neene naati e leydi ko 12 Aduna ko meere

yaaya caam

15 juin 2013 à 17:12    


Oui bonni tan ko yettode nde « Saar » je ne sais quoi dire vous avez tout dit et vous avez oser le dire juste c`est vrai ce que nous avons comme francophones ,certains meme s`expriment mieux en francais qu`en pulaar ce copmlexe doit s`arreter s`ils veulent se dirent « nobles ‘ comme nous avions parle sur la feodalite je ne philsophe pas mais si tu veux diriger il faut parler la langue que nous pouvons lire et entendre et comprendre ,je pense que notre langue doit rependre toute sa place dans ces fuuta :Tooro.Maacsina Jallo et Adamawal ; Cet appele doit etre entendu de tous les peuls du monde entier .
Yo jam nallu et futaaji fof

harouna

28 septembre 2013 à 19:52    


bonjour, a tout à tous c’est avec beaucoup
de plaisire que j’ai soit la avec vous
est ce vous qui à fait toule travaile est toutes les developpement, est j’ai vous souhaite de beaucoup de courage et bonne continations

gelongal gamadji saare

30 octobre 2013 à 11:44    


a jaaraama pulaagu ngenndi pinal so ala ala bamtaare woodata wadde yen tinno e pinal men

Harouna

19 février 2014 à 0:16    


Bravo pulaagu du courage. Ce que le bonheur. Avec pulaagu, je vous félicite. Et dieu nos bonuse beaucoup. Je te vous souhaite. De réussite inchallah.

DIALLO SAMBA

20 février 2014 à 14:00    


ON JAARAMA BANDIRAABE FULLBE YO ALAH YETIN FAADAARE

DIALLO

26 février 2014 à 0:02    


Le problème pour ceux qui n’ont jamais parlé pulaar/fulfulde c’est de pouvoir l’apprendre

Et là malheureusement la communauté n’a rien prévu apparemment.

Merci d’avance pour vos indications.

ABDOUL BA

29 mars 2014 à 21:32    


KO BESDANMI KO JILLUDI, WALLA KO SAFNUDE. EDEN NGANNDI, HOORE MA SELLA NDE WAAWA RONDAADE. NDEKE MO YIDI RONDAADE PULAAGU HAA TOOWO, TEKKATA KO DEMNGAL PULAAR. MO RUNNGII DONNGAL TEDDUNGAL WELSINDII TEKKUDE SO JUUTII ROOTOTO. DO JIDDEN YETTINDE FINAA TAWAAMEN, NAAMNII KO GOLLE TIGIRIGI, MOOBONDIRAL E DOW YIDDE E FANDAARE. BESNGU NGU FOTI KO HOLLEEDE E LAABI LAABTUDI, KO GANNDAL WONI AFO LENOL. ALAA KO FAMDI, SO WONAA KO FAMDINAA. HAY DEMNGAL GOOTAL E ADUNA HE BURAANI DEMNGAL PULAAR CANYU. KONO BARKE MAGGAL HEBETEE KOY DARNDE LENOL NGOL. DEMDE DOWOOJE HANNDE DEE FOL KO GOLLANAADE. odon dacca haqqe.
Abdoul BA.

badara

31 mars 2014 à 23:00    


ceerno ibrahim sarr,a jaraam e golle ma beɗa jogii caɗeele e winndude pulaar,mbeɗo holi ko saabii kala ko binndimi e pulaar waɗt diidi boɗeeji. a yettaam

korima diallo

22 avril 2014 à 17:33    


no wote warrete ley komin wote fuu gaɗeteeɗo
ana haani rewde sariya wote ley ndii E sariyaawol hitaande 1995 ngol komin fuu mo fotaa yinɓe 10.000 yo konsey’en 11 ngotantee
laatoo ɗi yinɓe 200.000 e pawɗi ɗii keɓa konsey’en 45.

korima diallo

3 mai 2014 à 17:52    


Fulbe Mali, Fulbe Guinee, Fulbe Nigeria, Fulbe Tchad, Fulbe Senegal, Fulbe Cameroon, Fulbe Muritani, Fulbe Niger, Fulbe Burkina, Fulbe Sierraleone, Fulbe R.C.A, Fulbe Benin, Fulbe Sudan, Fulbe Gambia, Fulbe Aduna fuu gooto, lenyol gootol, Demngal gootal!

ZONGO Germain

21 janvier 2015 à 12:06    


félicitation!! je suis avec vous! Bassi fouala !!

aliou diaw

21 mai 2017 à 10:06    


a jaaraama

El Fleymi Amson diallo

2 juin 2017 à 21:04    


Je suis tres content ! fulbe fou a djarama je saluer Ibrahim sarr.
Merci de devellpmnt de notre langue fulbe

Laissez une réponse

Nom *

Email *

Votre site