Le mot de , Timbo Ibrahima Président de l’Association Tabital Pulaaku Belgique, initiateur du festival

12 mai, 2009 - Envoyé par admin - 1 Commentaire - Lu 95 418 fois.

timbo1Cette année 2009, Tabital Pulaaku Belgique s’est fixé comme objectif de traiter un thème lié à la culture Africaine,  principal vecteur de développement de l’Afrique d’une part, et d’identité panafricaine au plan international d’autre part.
Ce thème qui touche de près les acteurs de l’art, du cinéma, de la mode, de la musique,  et  de la culture en général, nous paraît à la fois d’actualité et primordial pour l’épanouissement de chacun des acteurs qui vivent dans un contexte dominé, ces dernières années, par la crise  économique.
Nous estimons que les échanges basés sur les expériences des uns et des autres donneront des solutions, sinon poseront les pistes d’une meilleure participation des acteurs africains à l’amélioration des conditions de leurs métiers dans nos pays respectifs.                            
Vous comprendrez, mesdames, messieurs que l’intérêt que revêt ce thème, nous ne permet pas de l’aborder avec légèreté et, de l’importance que nous lui accorderons dépend la crédibilité de notre action commune.
Mettre au service de la culture africaine au sein de  Tabital Pulaaku un outil de développement  qui n’exclut personne car, comme nous enseignent par nos parents et nos ancêtres, nous devons être rassembleurs, tolérants, pacifiques vis- à vis de nous- mêmes et des autres. C’est dans ce cadre que nous faisons appel à chacun et à tous quelque soit son lieu de résidence.  Notamment
1                 Les opérateurs et opératrices économiques résident et exerçant des activités économiques en Afrique.  Pour cela, nous envisageons d’inviter une personne- ressources par pays.
2                 Les opérateurs économiques et personnes- ressources résident en Europe, Amérique, Asie et Australie seront  également invitées à prendre part aux rencontres de Belgique.
Du fait que c’est  pour la première fois que nous faisons  un tel projet, nous appelons  tous les membres et sympathisants de Tabital Pulaaku de se mobiliser dans la perspective de la réussite du projet de Bruxelles 2009.  Plus particulièrement ceux des pays européens : France, Allemagne, Hollande,  Luxembourg, Angleterre, Espagne, Italie et  Portugal.
3                 Des cadres de pays Africains et de chacun des autres continents seront également conviés à  animer ce sous- thème précis sur a culture, véritable industrie de développement et de promotion des valeurs Africaine.
  De cette diversité de personnalités, nous voulons exprimer notre volonté de réaliser l’épanouissement culturel, économique et social de toute la diaspora à travers une symbiose de promotion inter- Africaine.
Modes d’action et finalités
Pour la matérialisation de notre sujet sur le développement de la culture africaine, nous envisageons :
1             Mettre en contact les différents acteurs économiques dans le domaine    
2             Favoriser le partenariat  en vue de faire découvrir à nos frères et sœurs  d’Afrique des promoteurs économiques des autres pays.
3             Contribuer à l’information en matière d’échanges culturel et économique par le biais de colloques et autres rencontres comme le mentionnaient les recommandations des journées de Bruxelles en août 2008. De telles manifestations entre acteurs économiques européens en particulier et mondial en général  favoriseront la naissance de nouvelles relations entre  les intéressés. Inciter les investisseurs étrangers et les organismes non gouvernementaux (ONG) à financer des projets
4                 Faire appel à des spécialistes pour animer des conférences- débats. Ces exposés, nous en sommes convaincus, permettront aux uns et aux autres de mieux comprendre nos réalités sociales et économiques pour mieux s’engager dans le partenariat en vue de permettre le démarrage économique de  toute l’Afrique et  ainsi fédérer tous autours d’un même concept de promotion et de développement de l’art et de la culture africaine  pour le bonheur de tous.
Lors du festival 2008, Il n’y a pas une seule partie du globe qui n’ait été représentée par les membres, amis et sympathisants de Tabital- Pulaaku. Plus d’une quinzaine de pays ont répondu à l’appel: Burkina- Faso, Cameroun, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad. J’en oublie.
Les sections Haal- Pular d’Europe: Allemagne, Espagne, France, Pays- Bas, Italie, Suisse, Portugal etc. n’ont pas voulu se faire conter l’événement. Etaient également présentes les sections d’Amérique du Nord (Etats- Unis et Canada) et celles d’Asie. La Chine et le Japon ayant envoyé des messages de soutien ont promis d’être présents aux prochaines du genre

koolol_banner_blog2

Share

1 commentaire

Balde Mamadou Aliou sadjo

9 novembre 2012 à 15:00    


Merci d´avoir antammer ce projet pour ma part je suis tres content et j´en ai plein d´idee qui vont dans le même sens que le projet … j´aimerais bien donc avoir plus de contact avec vous et être membre afin de mettre en valeur mes idees , nos idee ,les idees de l´association….
je suis guineen et je reside en Alemagne

Laissez une réponse

Nom *

Email *

Votre site