SENEGAL: Nécrologie, Mbassou Niang n’est plus!

27 juin, 2011 - Envoyé par Ibrahima Sarr - 7 Commentaires - Lu 4 738 fois.

Mbassou Niang, l'Homme de Niandane

OUMAR NIANG alias MBASSOU NIANG, manager de l’Orchestre Daande Leñol de BAABA MAAL est décédé le dimanche 26 juin 2011 à 22 h à Dakar, des suites d’une courte maladie. La levée du corps aura lieu le lundi 27 juin à 15 h, à l’Hôpital général de Grand-Yoff (ex-CTO). L’inhumation est prévue le mardi 28 juin à Niandane (département de Podor, région de Saint-Louis) et la cérémonie d’obsèques, le jeudi 30 juin à la villa N° 312, Unité 16, Parcelles-Assainies, Dakar. Ferloo vous propose son portrait réalisé par son ami et frère, notre confrère Demba Silèye Dia avec qui, il a cheminé auprès de Baaba Maal.

Peintre, illustrateur, musicien, manager et consultant, Oumar Niang alias Mbassou est né le 20 février 1955 à Niandane (département de Podor). Il est l’un des rares enfants de notre temps à avoir acquis une popularité dans l’art depuis l’école élémentaire. C’est à l’Ecole III de Podor qu’il a émerveillé ses instituteurs, tout comme ses condisciples, aux travaux de dessin, de modelage, de sculpture et de théâtre, avant d’attirer la curiosité des touristes qui débarquaient du Bou-El-Mogdad (un bateau-hôtel qui remontait le fleuve Sénégal), au sortir du collège. C’était dans les années 1968-70.

En 1972, travaillant avec les moyens du bord, il exposa, à la mairie de Podor, ses premières œuvres. Cette exposition lui permit de décrocher une bourse d’entrée à l’Institut national des arts du Sénégal. A l’Institut des arts, il a pu se perfectionner en sculpture, peinture, illustration et théâtre, et se produire avec des troupes pulaar, en tant que chanteur et guitariste.

Son domaine de prédilection : retracer l’histoire du Fuuta, du Sénégal et de l’Afrique.

Pendant ce temps, il commençait à guider les pas du musicien Baaba Maal, encore élève, qui démarrait sa carrière d’artiste.

Employé à la Direction de l’Alphabétisation, cet artiste polyvalent a occupé les fonctions de peintre-illustrateur, animateur et promoteur, jusqu’en 1985, année de naissance du Daande Leñol de Baaba Maal, dont il a été le manager jusqu’à sa disparition.

Membre fondateur de l’Association des managers professionnels du Sénégal (Art-Manage) jusqu’à son décès, il s’est aussi distingué dans le domaine de la lutte, en tant que promoteur et président de l’Ecurie Pulaar dans laquelle a évolué, un moment, Balla Bèye II alias Baboye.

Il s’est également fait un nom dans le monde spirituel, en organisant, annuellement, depuis une décennie, une nuit de chants religieux.

Demba Silèye DIA, Conseiller en communication de Baaba Maal et du Daande Leñol

(source: ferloo.com)

Share

7 commentaires

ibrahima

27 juin 2011 à 15:38    


le décés de mbassou niang est une trés grande perte pour les halpoulars et pou la musique africaine. c’est un grand monsieur qui a enormement contribué au developement de la musique africaine et surtout poular ds le monde.

sy

27 juin 2011 à 19:14    


mes vives condeléances à mr baaba maal et à toute la communété puulaar

fall

28 juin 2011 à 1:28    


ha deysaan , fulb » fof mbaasi, Daade Legnol ngol waasiEN CUNIIMA.yo allah yumoomo yafomo yo juude moyye njabombo
amiin

adia

28 juin 2011 à 10:53    


mes condeleances a tout la communaute puulaar ms mbassou niang ete un grande homme qui a beucoup fait pour le daande lenol et a enormement contribue au devolopemen de la cultur puulaar que DIEU l aceuille a son paradi que la terre de NIANDANE LUI SOI LEGER

gaye

28 juin 2011 à 15:47    


la vie est un pas vers la mort que la terre vous soit légére

Thiam

28 juin 2011 à 19:27    


On a perdu un grand rassembleur, de l’art,du sport et même à la religieux, Mbassou était toujour présent.nos condéléances à sa famille,à tous les membres du Daande lenol et plus particulierment à BBM.Que la terre de Niandane lui soit légére. AAMIIN

Fati Gaoulo Niang MALI

15 juillet 2011 à 18:38    


Ndeyesanè Niang Ballo,Dors en paix, wallaye mi yafimama. Mes condoléances à toute sa famille, à tout le fouta, précisément à Baaba Beydi Maal. Tout le Mali présente ses condoléances. amine

Laissez une réponse

Nom *

Email *

Votre site